Les cours du soir puis la formation initiale

Ludovic F

De découverte en découverte, de plus en plus passionné

Ancien éducateur sportif voile, en quête d’une reconversion enrichissante à Paris, c’est par l’objectif d’intégrer le monde des bibliothèques que j’ai un jour découvert l’existence de l’EBD par une recherche google. Tout s’est alors mis en place petit à petit : une formation obtenue par pôle emploi pour apprendre la bureautique, un stage en bibliothèque municipale, et enfin l’intégration de la formation continue en cours du soir de l’EBD.

S’est alors ouvert à moi un monde professionnel dont je ne connaissais pas l’existence, comme le plus grand nombre d’entre nous : celui des métiers de la documentation.

Un premier stage en centre de doc d’un groupe de presse a confirmé l’intuition que cette découverte me passionnerait. Sans pour autant être fâché par le monde des bibliothèques, j’ai pris un chemin bien différent. Aujourd’hui diplômé du titre de bibliothécaire documentaliste de niveau III, j’ai voulu poursuivre mon cursus de formation par un contrat de professionnalisation (en alternance) grâce à la formation de Gestionnaire de l’information.

Particulièrement intéressé par les problématiques liées au bien précieux que constitue l’information au sens large dans notre société  (sa valeur, que retenir et pourquoi, etc), c’est par cette appétence que j’ai choisi un poste en entreprise pour mon lieu d’alternance où développer ces compétences : la mise en place d’un outil et d’une politique de Knowledge Management dans un cabinet de conseil.

Je trouve tout ce que j’apprends au quotidien très stimulant et j’ai aujourd’hui l’impression que je ne pourrai jamais arriver à saturation de ce vivier de savoirs et d’opportunités que constituent les métiers de l’info doc .