Une expérience riche

Fatmata C

Une année dense en cours du soir qui m'a conduite à un CDI sur des activités documentaires

Licenciée économique après avoir occupé durant 15 ans les fonctions de médiatrice culturelle et de documentaliste dans un musée, j'ai choisi de professionnaliser cette dernière fonction en obtenant le titre de bibliothécaire-documentaliste.
La formation de l'EBD fut riche en enseignements théoriques et pratiques qui m'ont permis de renforcer des savoir-faire et d'en acquérir d'autres ; elle fut également l'opportunité, entre les élèves et les intervenants – tous des professionnels en activité – de rencontrer des personnes issues de milieux professionnels divers. Quant aux trois stages effectués durant cette année, ils m'ont permis de confirmer que je ne m'étais pas trompée de voie, mais également de tester mon adaptabilité à des milieux divers. 

 

Après la formation, le cours expliquant comment exploiter la recherche documentaire pour la recherche d'emploi s'est avéré très utile. Environ trois mois après l'obtention du diplôme, j'ai obtenu plusieurs rendez-vous et plusieurs CDD ; j'ai choisi (oui !) d'aller passer dix mois comme documentaliste chez Acteurs publics (alimentation de la base de données, recherches biographiques, veille, mise à jour d'organigrammes institutionnels). 

Deux mois après la fin de ce CDD j'ai effectué une petite mission de deux mois pour un projet de docu-fiction : recherche de documents anciens et de spécialistes. Deux mois plus tard je suis entrée à l'Argus de la presse pour un CDD de cinq mois afin de référencer et mettre à jour le référentiel de contacts média. 

Depuis le début du mois, je suis en CDI sur le même poste. 

 

Cette année fut dense, mais je ne regrette pas d'avoir suivi cette formation alliant théorie et pratique, et qui m'a montré la forte diversité des domaines où exercer