Journée sur l'intelligence artificielle

19 novembre 2018

L’EBD organise le 19 novembre prochain une Journée sur l’Intelligence Artificielle à l’intention de ses étudiants de 2ème année.

Cette discipline, objet de tous les fantasmes, suscite des réactions controversées, de la peur à l’engouement. Entre la vision d’un monde dominé par les robots où toute pensée critique serait abolie et celle d’un monde idéal où l’homme serait déchargé de toutes les tâches fastidieuses, la réalité est sans doute plus nuancée. L’objectif de cette journée est de démystifier l’IA et de réfléchir à ses enjeux et ses impacts sur nos métiers. Car l’IA n’est pas un mythe, ce n’est ni un rêve ni un enfer et le mieux est de s’y préparer.

Programme prévisionnel

Matin : 9h30-12h30

ÚClaude Aschenbrenner, consultant en management visuel et management de connaissances, animera la première partie de la journée.

Cette matinée visera à se doter de points de repère et à définir ce que l’on entend par IA. Claude Aschenbrenner retracera l’histoire de l’IA, décryptera ce mouvement de balancier qui a fait alterner promesse et déception. Il éclairera la puissance et les limites des algorithmes d’IA et énoncera les technologies en jeu. A partir d’exemples concrets il explicitera les impacts du déploiement de l’IA dans les entreprises, les opportunités et les menaces. Enfin il conclura par les dangers d'appauvrissement du réel que risque de faire peser, à court terme, ces nouvelles technologies.

Après-midi : 14h-17h

Ú 14h à 16h

Bénédicte Baudot-Soubrane au sein du cabinet d’avocats Shearman & Sterling LLP, axera cette conférence sur la thématique juridique.

Son intervention illustrera certaines applications de l’IA dans le domaine du droit. Bénédicte Baudot-Soubrane posera rapidement les bases des systèmes de droit dans le monde pour ensuite exposer les enjeux économiques et les transformations qu’apporte l’IA à ce secteur. A partir d’exemples, elle montrera l’évolution et la redéfinition du périmètre d’activité des acteurs juridiques : éditeurs, professionnels de l’information, juristes...

Ú 16h15 à 17h

La journée se clôturera par un débat avec la salle, animé par Agnès Caron et Florence Gicquel, pour tenter de répondre aux questions de l’impact de l’IA sur nos pratiques professionnelles et nos métiers. Qu’est-ce que l’IA pourrait changer dans les prochaines années ?

Une suppression de certaines activités reproductibles au profit d’activités de médiation ? Une nécessité de formation à la programmation informatique ? Une évolution des activités vers davantage de conseil ?

De ce débat émergeront peut-être les thématiques qui constitueront les enseignements de demain. Une chose semble certaine : si nous ne nous questionnons pas aujourd’hui sur les enjeux et les impacts de l’IA pour nos métiers, nous courrons le risque de subir les transformations plutôt que de les conduire.