L'activité partielle et COVID-19

19 mars 2020

Le télétravail est la règle impérative pour tous les postes qui le permettent depuis le 16 mars dernier. Le moyen le plus efficace pour lutter contre la diffusion du coronavirus est de limiter les contacts physiques. Chacun, employeur comme salarié, peut contribuer à lutter contre cette diffusion, en ayant recours, chaque fois que possible, au télétravail. Près de 8 millions d’emplois (plus de 4 emplois sur 10) sont aujourd’hui compatibles avec le télétravail dans le secteur privé. Il est impératif que tous les salariés qui peuvent télétravailler recourent au télétravail jusqu’à nouvel ordre. A ce titre, l’activité partielle ne peut pas être refusée par un salarié. Les alternants qui touchent un salaire inférieur ou égal au SMIC toucheront 100 % de leur salaire. Il existe un simulateur lié à l’activité partielle plus d'information dans cet article.