Le portrait du mois

07 janvier 2020

Fanny, grande amatrice de jeu de société de stratégie, vient d’obtenir un CDI en tant que documentaliste, chargée de projet sur les données de la recherche au sein de l’Institut Pasteur, à la bibliothèque du CeRIS (Centre de Ressources en Information Scientifique). Habitant Chartres et travaillant près de la gare Montparnasse. Elle a environ 2 heures de trajet par jour. Passant beaucoup de temps dans les transports, elle lit beaucoup de romans de science-fiction, policier ou plus classiques.  Elle est capable de lire 3 à 4 livres par mois en moyenne.

« On est une équipe de 11 à la bibliothèque, ce qui est pas mal comme équipe dans le domaine. Chacun a des activités variées, il y a une personne qui s’occupe plutôt de la communication, des personnes en charge de la bibliométrie, d’autres sur l’archive ouverte HAL, une personne qui s’occupe de la collection de livres, une autre pour la collection de DVDs... J’aime beaucoup travailler en équipe et en collaboration avec d’autres services. »

Aujourd’hui, elle fait partie d’une équipe en charge de la modération sur l’archive ouverte HAL-Pasteur (Hyper article en ligne). Il s’agit de compléter et corriger les métadonnées avant la mise en ligne des articles. Elle participe également à tout ce qui tourne autour de la science ouverte et s’implique dans les activités de communication (web internet et intranet, rédaction de contenu…). Son activité principale consiste à travailler en profondeur sur plusieurs projets autour des données de la recherche.

« Au début de mon alternance, j’ai commencé à mettre en place une trame de plan de gestion des données pour l’Institut Pasteur. Aujourd’hui nous sommes plutôt dans la phase de communication, pour aider les chercheurs à faire leur plan de gestion de données. Mon rôle est de former, de conseiller, d’accompagner pour vérifier par exemple que le contenu répond aux exigences des financeurs comme la Commission Européenne par exemple. Je travaille beaucoup avec une personne de l’informatique sur plusieurs projets en lien avec les données. Nous mettons en place des ateliers et des présentations sur la thématique des données : science ouverte, exigences des financeurs, gestion des données, des logiciels… L’objectif est de travailler en collaboration avec les chercheurs pour savoir quelles sont leurs attentes et savoir si ce qu’on leur propose leur convient. Les attentes et besoins des chercheurs seront ensuite remontées au niveau de la direction de l’Institut Pasteur. »  

Fanny a été nommée en juin 2019 cheffe de projet sur les données de la recherche pour mettre en place une politique de gestion et de partage des données et logiciels de recherche à l’institut Pasteur. Les données de recherche en sciences de la vie sont aujourd’hui quasiment toutes dématérialisées, électroniques. La gestion des données prend beaucoup de temps et ce n’est pas la priorité des chercheurs. Il faut les accompagner et les conseiller sur les bonnes pratiques à adopter pour organiser, identifier et partager les données. « En tant que cheffe de projet, je m’investis beaucoup et je collabore avec beaucoup d’acteurs. Je n’ai pas de journée de type, tout dépend du projet sur lequel je travaille. Par exemple, récemment, j’ai travaillé sur un dossier pour répondre à un appel à projet de l’ANR sur les données ouvertes. J’ai aussi beaucoup travaillé sur une enquête que nous avons lancée auprès des scientifiques pour connaître leurs pratiques de gestion des données et logiciels. Je donne également des formations en petit groupe, je fais de l’accompagnement individuel à la rédaction de plan de gestion des données… Je fais aussi une veille quotidienne sur les données de la recherche, ça c’est un réflexe que j’ai gardé de l’EBD, à partir de flux RSS et avec un agrégateur de flux (Inoreader). Je publie ensuite un résumé des articles intéressants sur un site WordPress. En fait, le site WordPress c’était un projet réalisé pour l’EBD au départ, que je poursuis et que je continue à enrichir. On a élargi la veille au domaine de la Science Ouverte et mes collègues rédigent aussi des brèves. Le site de veille a été pérennisé et adapté à la charte graphique de l’Institut Pasteur. Il est accessible par tous sur openscience.pasteur.fr. Ce que j’aime le plus dans mon métier, c’est la variété des activités, si sur le moment je n’ai plus envie de faire une activité, je peux passer à une autre, j’y reviendrai plus tard. Je suis très libre dans ce que je fais. »

En choisissant l’EBD, Fanny avait conscience que suivre la formation de gestionnaire de l’information en alternance lui permettrait de gagner la confiance de ses pairs dans les domaines de l’information et de la documentation. Avant d’intégrer l’EBD, Fanny a fait 5 ans de biologie, le fait de combiner les deux formations lui a apporté une double compétence très enrichissante. « J’ai beaucoup aimé l’ambiance au sein de ma promotion 2018, j’ai pu mener et mettre en place des applications pratiques, piloter des projets sur lesquels on pouvait travailler à l’école. L’équipe de formateurs est très professionnelle et donne des conseils très pertinents sur la réalité du quotidien en entreprise. »

Aujourd’hui nous pouvons souhaiter à Fanny une très belle vie professionnelle. « Je me vois toujours bien à l’Institut Pasteur dans 5 ans. »